Réhabilitation de regards et d’ouvrages

Réhabilitation au moyen de matières minérales et d’un revêtement PRV appliqué à la main

La qualification

Nos employés formés et qualifiés se tiennent à votre entière disposition pour vous proposer une réhabilitation professionnelle, contribuant à prolonger la durée de vie de vos ouvrages d’eaux usées et pluviales. Les travaux de réhabilitation professionnels impliquent que l’entreprise est certifiée (comme par ex. licence SIVV – Schützen, Instandsetzen, Verbinden und Verstärken von Betonbauteilen [Protéger, Rénover, Assembler et Renforcer des éléments en béton] et expert en plastification). Il va de soi que la sécurité est de rigueur, notre entreprise propose donc régulièrement des formations correspondantes.

Le domaine d’application

La réhabilitation manuelle D&S concerne tous les éléments en béton et maçonnerie, à savoir les regards, les ouvrages spéciaux, les séparateurs et les canalisations visitables, profil ovoïde ou circulaire >= DN 800.

Les options

Les ouvrages et canalisations visitables endommagés peuvent être réhabilités conformément aux directives SIVV, de manière fiable et professionnelle. La préparation intensive du pont d’adhérence est une autre caractéristique de qualité. Notre offre comprend:

•    Réhabilitation des fissures et joints 
•    Réhabilitation des trous et des parties de paroi manquantes 
•    Élimination des racines et dépôts 
•    Réhabilitation des raccordements, des manchons et des branchements détériorés et non conformes 
•    Revêtement minéral (PCC) des ouvrages 
•    Revêtement des ouvrages avec des résines synthétiques 
•    Réhabilitation et remplacement de cunettes et bermes 
•    Étanchement des infiltrations des eaux souterraines avec une résine d’injection 
•    Revêtement PRV ou céramique 
•    Montage et remplacement des éléments de regards (échelons, étriers et échelles) essentiels pour la sécurité

En amont de la réhabilitation, nous effectuons également une préparation de la base conformément aux directives SIVV.
 

Les avantages

La réhabilitation sans tranchée avec des mortiers PCC, des résines synthétiques et des injections évite les fouilles et les remplacements, ainsi que les nuisances pour les riverains, les piétons et la circulation. La rapidité des travaux convainc autant que les coûts transparents.

Le produit fini se distingue par sa résistance élevée contre les sollicitations chimiques et mécaniques, ainsi qu’une longue durée de vie.
 

Gaine pour regard

Le produit

Il s’agit d’une gaine PRV sans soudure, composés de lés de fibres de verre imprégnés de résine synthétique, gaine allant de la berme au bord supérieur de la route. Le système "Stand-Alone" (autonome) est fabriqué sur mesure départ usine et livré sur le chantier prêt à la pose. Le matériau étant très flexible, la gaine pour regard peut être adaptée aux conditions existantes dans les regards carrés, maçonnés et ovales, même en cas de changements de section importants. La rapidité de la réhabilitation représente un avantage supplémentaire. La gaine est durcie au moyen d’un train de lampes UV. Par ailleurs, la gaine pour regard durcie, monolithique, pouvant mesurer jusqu’à 15 millimètres d’épaisseur améliore les fonctions statiques de l’ancien ouvrage grâce à sa stabilité élevée. Les conditions de production constantes et les vastes mesures pour l’assurance qualité garantissent au client une qualité homogène.

Le domaine d’application

Pour les diamètres nominaux de DN 800 à DN 2000 et pratiquement toutes les géométries. La gaine posée rapidement convient également aux puisards et sa stabilité élevée permet d’améliorer les fonctions statiques de l’ancien ouvrage. Les résines de polyesters insaturés utilisées sont adaptées aux eaux usées urbaines. Les résines vinylester permettent de répondre aux exigences particulières en termes de résistance aux produits chimiques. Les vastes mesures prises pour l’assurance qualité permettent d’obtenir un produit d’une qualité homogène, durable et exempt de maintenance.

 

La pose

Avant de poser la gaine pour regard, un hydrocurage est effectué à 400 bars max. Les vieux échelons et autres obstacles sont démontés. Un mortier permet de reprofiler les brèches et les défauts grossiers. Il est possible d’effectuer un colmatage préalable en cas d’infiltration importante de nappe phréatique.
La gaine pliée est suspendue dans l’ouvrage et calibrée au moyen d’air comprimé afin qu’elle se plaque contre la paroi du regard. Elle est ensuite durcie par lampes UV. Cette opération est effectuée sous surveillance vidéo et les paramètres importants (pression et vitesse de durcissement) consignés. La dernière étape consiste à découper en haut et en bas à fleur la gaine pour regard et à la raccorder au niveau des zones de transition dans le radier et le col du regard.
 

 

Les avantages

Cette méthode de réhabilitation durable peut se prévaloir d’une excellente qualité. L’ouvrage est protégé contre la corrosion par des résines polyester et vinylester. L’épaisseur de paroi peut être adaptée aux pressions de la nappe phréatique, contribuant ainsi à améliorer les fonctions statiques de l’ancien ouvrage. Il n’est pas nécessaire de démonter le cône de regard et, la pose étant rapide, les travaux ne provoquent guère de nuisances pour la circulation.

Procédé SpectraShield

La produit

Il s’agit d’une structure sandwich constituée par trois couches, dont deux membranes de polyuréa modifié au silicone et au centre un noyau de mousse polyuréthane. Chaque composant est tempéré sur place dans des conditions contrôlées, mélangé et pulvérisé sous haute pression sur les surfaces à revêtir. Deux couleurs au choix : rose ou noir. On obtient ainsi un revêtement stable, résistant et sans joint. Les temps de réaction rapides des résines garantissent la mise en service de l’ouvrage réhabilité immédiatement après l’application du revêtement.

Le domaine d’application

Le procédé SpectraShield convient à la réhabilitation des regards, des puisards et de tout autre ouvrage d’assainissement. La température de mise en œuvre est comprise entre -7 et +65 °C. Ce procédé permet de stabiliser l’ouvrage existant, de réparer les brèches, les fissures, les joints érodés etc., d’étancher à long terme contre les infiltrations de nappe phréatique importantes, empêche la corrosion et protège les surfaces réhabilitées contre les conditions mécaniques, biologiques, chimiques et liées aux intempéries. Très large plage de températures d’application, comprise entre -40 et +175 °C (brièvement). En raison de l’adhérence élevée des matériaux utilisés (3,40 N/ mm² (béton) / 56,00 N/mm² (maçonnerie)) et de la structure sandwiche stable, ce revêtement peut être appliqué sur toutes les surfaces courantes, quelques soient leur taille et leur géométrie. Tous les tests et vérifications sont effectués conformément aux normes DIN en vigueur et les justificatifs fournis.

La technique

La mise en œuvre de composants performants requiert une technique de pointe. Les distributeurs spéciaux (réacteurs) chauffent les composants sous contrôle électronique à des températures définies et les acheminent sous haute pression à travers des tuyaux chauffés vers le pistolet de revêtement respectif où ils sont mélangés dans un malaxeur avant d’être expulsés vers l’extérieur par une buse « airless » (sans air), adaptée spécialement à ces matériaux. On obtient ainsi un jet régulier en éventail qui permet à l’utilisateur de revêtir de grandes surfaces et de réaliser de petits détails d’excellente qualité. Comme c’est toujours le cas pour D&S, tous les équipements sont autonomes et montés dans un conteneur modulaire. Les tuyaux haute pression chauffés, pouvant mesurer jusqu’à 100 m de long, garantissent le maximum de flexibilité de manière à pouvoir travailler dans un regard facilement accessible dans la rue mais aussi dans des ouvrages coudés, difficiles d’accès, comme par ex. les séparateurs industriels à l’intérieur de bâtiments.

Les avantages

Longue durée de vie, empêche les infiltrations et la corrosion. Il peut être utilisé dans pratiquement tous les ouvrages et sur presque toutes les surfaces car il épouse la forme du regard et restaure sa structure. On obtient une mise en œuvre sans joint, y compris de toutes les entrées et sorties, extrêmement résistante en outre aux produits chimiques, même à l’acide sulfurique biogène et aux eaux usées industrielles. Par ailleurs, il affiche une excellente adhérence sur presque tous les matériaux courants, une résistance élevée à l’abrasion et à la traction, ainsi qu’une bonne ductilité, même sur surface humide. Un regard normalisé de 2 m de profondeur est revêtu en moins d’une heure, de telle manière qu’après la réhabilitation, il est de nouveau opérationnel en raison du séchage rapide (sec au toucher après 15 – 35 s). La couleur du revêtement permet d’effectuer facilement l’inspection et l’entretien.

Download