Imprimer cette page

 

Revêtement par mortier au ciment

Revêtement par mortier au ciment

Le produit
Le revêtement de conduites d'eau potable par mortier au ciment conformément à la feuille de travail allemande correspondante R4 DVGW W 343 (Association allemande pour gaz et eau),  réalisé par des entreprises spécialisées et certifiées, est un procédé de protection anticorrosion économique pour le rétablissement de tuyaux en matières différentes dans des réseaux de distribution d'eau, dont le bon fonctionnement a été altéré par des incrustations et la corrosion. Le mortier apporté par centrifugation à la paroi consiste en un ciment de la DIN 1164 (norme allemande pour un ciment spécial efficace à basse teneur en alcali), des sables siliceux avec une taille de grain maximale de 1 mm et de l'eau en qualité d'eau potable.

Revêtement par mortier au ciment

Le domaine d’application
L'équipement technique le plus moderne permet de revêtir des conduites à diamètre nominal entre 80 mm et 3.000 mm en acier, fonte grise, fonte ductile ou autres matériaux.

Le procédé sert à rétablir la protection intérieure de la conduite existante et améliore les propriétés hydrauliques de celle-ci. Ainsi on empêche des détériorations dues à la corrosion et on évite des incrustations.

Revêtement par mortier au ciment

La mise en place
Après avoir mis hors service le tronçon de la conduite à réhabiliter et après le nettoyage de celle-ci, le matériau de revêtement est apporté à la paroi du tuyau par une tête de centrifugation à rotation rapide. Les grands tuyaux à partir de DN 600 peuvent être revêtus à l'aide de machines centrifuges à propulsion électrique automotrices sur pneus. Les tuyaux à petit diamètre entre DN 80 et DN 600 sont normalement chemisés à l'aide de moteurs pneumatiques.

Le mortier au ciment est pompé d'un récipient mélangeur via un tuyau flexible pour mortier dans la tête centrifuge. Des tôles arrangées de façon radiale, ayant une forme de peigne à l'extérieur, permettent une distribution uniforme du mortier. Une vitesse de traction constante produit une épaisseur de couche uniforme et optimale. Au bout de 24 à 26 heures le mortier a pris. Ensuite la conduite peut être remplie et mise en service.

Les avantages
La réhabilitation à mortier au ciment s'est établie comme procédé économique ayant fait ses preuves techniques. Les embarras pour la circulation routière et l'impact de l'environnement sont minimes. La conduite à réhabiliter ne doit être mise hors service que tronçon par tronçon.