Imprimer cette page

 

Tubage de conduites

Tubage de conduites

Le produit
Pour la pose selon la feuille de travail « GW 320-1 » du « DVGW » (édition 02/2009) « Renouvellement de conduites de gaz et d'eau en introduisant des tuyaux par rentrage ou par insertion avec un espace annulaire », il y a trois procédés différents : chemisage par ligne de tubes, tubes longs ou tubes courts. Selon les conditions générales techniques de chaque procédé, on utilise des tuyaux en polyéthylène, plastique à renfort de verre, polychlorure de vinyle, acier ou autres matériaux comme p.ex. en fonte pour la tracée à réhabiliter. Le choix du procédé dépend des conditions locales et des propriétés désirées pour la nouvelle conduite.

Le domaine d’application
Le chemisage (par ligne de tubes, tube long, tube court) peut être utilisé pour la réhabilitation de presque tout dommage des conduites de gaz, d'eau et d'égout ainsi que de tuyaux industriels, si une réduction de la section transversale de la conduite existante est acceptable. Ce type de chemisage, c'est poser une nouvelle conduite fonctionnant dans la section transversale de l'ancien tuyau.

Tubage de conduites

La mise en place
Un nettoyage approprié – par exemple, mécanique, hydraulique ou à haute pression d'eau – crée la condition indispensable pour l'insertion sans complications des nouveaux tuyaux dans le bief à réhabiliter. Pour la ligne de tubes, les tuyaux sont d'abord soudés ensemble et puis la ligne complète est rentrée dans le tuyau existant.

Pour le procédé à tube long par contre, les éléments sont soudés dans le regard d'entrée et installés successivement, et pour le chemisage à tube court (uniquement conduite sans pression) les modules courts sont introduits un à un par les regards existants. L'espace annulaire qui reste après avoir rentré la chemise peut être comblé avec un matériau de remplissage approprié. Cela est favorable à la fixation de la chemise, ainsi qu'à un encastrement défini, une transmission uniforme des charges extérieures et des cavités ou des effets de drainage sont évités.

Les avantages
Le chemisage de tuyaux est une réhabilitation rationelle et économique. Le procédé convient pour toutes les diamètres nominaux. Des tronçons d'une longueur jusqu'à 1000 m peuvent être rentrés en une seule phase de travail, ce qui dépend du nouveau matériau du tuyau. La réhabilitation a lieu sans incovénient considérable pour la circulation routière et sans impact sur l'environnement. Le résultat est une conduite statiquement autoportante et pratiquement neuve. Grâce aux travaux de génie civil minimes et la courte durée de construction les frais généraux sont modérés.