Imprimer cette page

 

Procédé par éclatement

Procédé par éclatement

Le produit
Le procédé par éclatement (« Berstlining ») est employé pour le remplacement sans tranchées de conduites de gaz, d’eau potable et d’eaux usées. La conduite existante est détruite et ses débris sont refoulées dans le sol environnant. En même temps le dispositif d’éclatement tire derrière lui une nouvelle conduite à diamètre identique ou supérieur à insérer. Les matières pour les tuyaux ont en général des contours extérieurs lisses : des tuyaux en PEHD avec une enveloppe protectrice ou des tuyaux en acier avec une gaine en fibrociment comme tube long et ligne des tubes. Pour la réhabilitation à tubes courts on utilise en outre des modules de tubes courts en PEHD.

Le domaine d’application
Le procédé par éclatement permet de remplacer des tuyaux vétustes en grès, amiante-ciment, fonte grise, matière plastique ou en béton non armé ainsi que des conduites en acier soudées à diamètre nominal entre DN 80 et DN 700. Le résultat correspond à une nouvelle conduite.

Procédé par éclatement

La mise en place
L’éclatement dynamique est le procédé où le dispositif d’éclatement est pressé (ou tracté) dans l’ancienne canalisation. Un piston frappeur pneumatique détruit la conduite existante et refoule les fragments dans le sol environnant. En même temps la nouvelle gaine du média ou la gaine de protection est insérée. Lors de l’opération d’éclatement statique des tiges d’éclatement sont menées d’une excavation de départ à la suivante. Après le montage de la tête porte-lames et du manchon d’évasement le chariot hydraulique retire l’ensemble des tiges avec les nouveaux tuyaux. Le procédé par calibrage est celui où le diamètre extérieur du nouveau tuyau est inférieur au diamètre intérieur de l’ancien tuyau. Ce dernier est seulement refoulé aux endroits où la vieille conduite est endommagée, p.ex., à cause d’un déplacement de manchons, d’une rupture du tuyau ou des fissurations. Le procédé peut être utilisé pour des profils ronds ayant un diamètre nominal entre DN 150 et DN 1000. L’introduction du nouveau tuyau a lieu à l’aide d’une torpille d’éclatement.

Procédé par éclatement

Les avantages
La réhabilitation utilisant le procédé par éclatement a lieu sans interruption de la circulation et sans nuisance pour les riverains. Le résultat est une conduite apte à reprendre des charges au niveau statique et quasi neuve qui a le même diamètre nominal que l’ancienne canalisation. Pour améliorer les propriétés hydrauliques on peut, le cas échéant, élargir la section transversale. Les coûts sont modérés grâce aux travaux de génie civil et aux délais de